Fonds Kinkel

__jump_to_filteroptions
Appel à la constitution d'une association démocratique
Appel à la constitution d'une association démocratique /Fr. Althaus.
Ad. Fels. Gottfried Kinkel ... - Bonn, 27 mai 1848 (S2702 : 2 : 6)

Le théologue, l'historien de l'art, le poète et révolutionnaire Gottfried Kinkel (1815 - 1882) compte parmi les plus importantes personnalités de la Révolution de 1848/1849 en Rhénanie. A la fin de ses études en théologie protestante en 1837, Kinkel fut chargé de cours d'histoire de l'Eglise à la faculté de théologie protestante de l'université de Bonn mais fut obligé, à cause de son mariage avec Johanna Mathieux, née Moeckel, divorcée, compositrice, pianiste et professeur de musique, de changer de faculté pour celle des lettres où il fut reçu docteur en 1845 et nommé professeur d'histoire de l'art et de la littérature.

Pour avoir participé à la révolte badoise-palatine de 1849, Gottfried Kinkel fut condamné à la réclusion à perpétuité. En 1850, il put s'enfuir à Londres où il vécut jusqu'en 1866. Il séjourna à Zurich de 1866 jusqu'à sa mort en 1882.

L'Universitäts- und Landesbibliothek de Bonn reçut le legs de Kinkel Nachlass Kinkel en deux tranches dont la première fut achetée en 1928/29 et la seconde en 1959.

Pour le bicentenaire de Gottfried Kinkel le 11 août 2015, l'ULB de Bonn numérise les documents de son fonds qui traitent de son activité politique pendant l'année révolutionnaire de 1848. Il s'agit de lettres et de manuscrits, mais avant tout de coupures de presse qui mettent en lumière son activité politique d'abord à Bonn, puis qu'il fut député à Berlin, sa captivité, son procès à Cologne en 1849, sa détention à Naugard et Spandau ainsi que sa fuite en Angleterre et son exil à Londres. En outre, dans les Collections Numériques de l'ULB de Bonn se trouvent aussi des compositions de Johanna Kinkel tout comme des publications de ou sur Gottfried Kinkel.

Traduction: Corinne Gier